Les péripéties d'une z'oreille à la réunion

L'idée est née pendant un séjour à Amsterdam avec mes copines.. "Hey Lolotte si tu faisais un blog pour nous tenir au courant de ta vie sur l'île?" Autant dire que c'est un vrai défi pour moi qui ne connais rien à l'informatique mais il paraît que c'est pas sorcier.. pari tenu !

[ Accueil ] [ Qui suis-je ? ] [ Mon itinéraire ] [ Livre d'or ] [ Album photos ] [ Archives ] [ Mes amis ] [
]

26ème semaine ou comment retourner au Dimitile...

 

Vous devez tous vous souvenir de ce gite coup coeur dont j'était tombé secretement amoureuse lors d'une randonnée dans les hauteurs de Cilaos: "Chez Valmyr" au dimitile. Sur mes conseils, Simon a décidé d'organiser sa fête de départ là bas... Il a réservé pour une trentaine de personnes. Il se trouve que les 10 autres sont des amis de Martha, la coloc de Marion rencontrée la semaine précédente...

 

Le charme opère à nouveau. Un accueil hospitalier, des tubes à l'accordéon, l'atelier création de Samoussa, un repas délicieux, une ambiance de folie... tout le monde valide..

 

 

La redescente se fera en 4x4 mais nous assure quand même quelques mésaventures.. La remorque contenant nos sacs et autres futilités de campeur nous lache dans la descente.. il a fallu la retourner, la mettre dans le 4x4 et la remettre sur la terre ferme... Au final la redescente a pris bien plus de temps que si on l'avait fait à pieds mais qu'est ce qu'on s'est marré !

 

     

 

 

 

Sinon j'ai trouvé un remplacement à partir de début septembre dans un cabinet en libéral à 2 pas de chez moi... Je pourrais aller travailler en vélo et commencer en douceur dans le libéral avec 3 jours par semaine ..

 

 



[ 17:34 ] [ 15/07/2012 ] [ ] [ Lien ]
Mots clefs :

25ème semaine ou comment prendre son premier cours de Maloya...

 

Mardi Marion m'invite chez elle, à Domenjo, car c'est sa dernière semaine à Saint-Denis.. Ensuite elle déménage dans l'ouest. Je rencontre ses 2 colocs, une polonaise infirmière à la clinique sainte clotilde (encore une) et une orthophoniste (encore une aussi!) et je revoie Clémence et son coloc..

 

Mercredi, ja vais au cours de Maloya pour la première fois avec Marion. Elle a dégoté une petite asso qui pour 15 euros par mois te permet d'assister à un cours de maloya animé par un professeur qui semble excellent ... effectivement Axel est unique et son cours est un pure moment de bonheur qui combine détente, rire, sport et spirit! Axel ne t'apprend pas à danser le maloya il te fait mettre un pas dans la culture maloya ou chant, danse et musique sont indissociables... Je sens déjà que les cours de maloya a la possession ce sera mon rendez-vous habituel du mercredi.

 

Jeudi, j'invite Ben et Marie a venir manger un boucané bringelles à la caze... Etant donne qu'il y a une fuite de gaz on se retrouve dans l'obligation de cuire notre boucané au barbecue.. Simon, le maître du feu, gère le barbec comme un chef.. Le plat est long à cuire -les plus fatigués seront couchés avant qu'il soit servi- mais c'est un réel délice...

 

Vendredi, Simon entame sa tournée des adieu... il souhaiterait rendre une dernière fois visite à Mme Hannibal avant de quitter l'île... C'est une gramoun qui sert depuis 20 ans un plat unique dans son restaurant à Bras Panon: du canard à la vanille.  Elle est célèbre pour se plat original mais aussi pour sa collection de rhums qu'elle laisse à disposition du client sur la table à manger... Beaucoup sont trop sucrés mais quelques perles...

 

Samedi, concert de maloya dans un théâtre en plein air de Saint-Gilles. Ben, Marie, moi et David faisont le déplacement... On passe une soirée d'enfer avec des artistes malgaches et réunionnais de qualité....

 

Dimanche, vive la plage !

 

 

 

 

 



[ 17:12 ] [ 15/07/2012 ] [ ] [ Lien ]
Mots clefs :

24ème semaine ou comment défiler dans les rues de Saint-Gilles...

 

Mercedi 20 juin, la fête de la musique en avant première: rendez-vous au quartier Primat pour un moment convivial à souhait...Sound system dans la rue et tout le quartier est de sortie.. De la marmaille (enfants) au gramoun (vieilles personnes).. Je suis la seule zoreille parmi tous les créoles.. Flo, le créole qui m'a accompagné, n'est pas rassuré car il sent des gangs de quartier... moi je trouve ça marrant comme situation.. Se retrouver parmi les autochtones en chaussons à danser "corde à sauter" sur le parvis...

 

Jeudi c'est fête de la musique... Les Bim's Balada joue dans la rue devant le Baraka, à saint-Denis...

Ils mettent le feu... tout simplement !!

 

Vendredi je me couche tôt: je n'ai pas vraiment récupéré de la fête de la musique - que ce soit celle de mercredi ou celle de jeudi- et le réveil sonne à 5heures. Il faut se lever tôt pour partir à la Roche écrite, une rando mythique de l'île, avec Gaëlle, une pote de promo d'orthophonie retrouvée par hasard sur l'île, et 2 de ses amies... Le réveil est brutal et pas franchement apprécié mais les points de vue que nous offrent la rando valent toutes les merveilles du monde... après 4 heures de montée on domine le cirque de salazie et celui de Mafate..

 

De retour de la randonnée, je dois dire adieu à la petite sieste.. Le temps de monter, de descendre et de manger un petit quelque chose après il est déjà l'heure de se préparer pour la suite des aventures: la crémaillère de Solène et Charlène qui se sont rencontrées à ma soirée "Mais ou tu as trouvé ce machin?". C'est sympa de revoir et les potes de Charlène et ceux de Solène.. Heureusement il y a quelques nouvelles têtes (si si je vous jure..).

 

 

Dimanche, on défile pour le Grand Boucan, le carnaval de Saint Gilles. Nous avons été recrutés pour faire les esclaves, l'association air -artistes inclassables réunionnais- manquant de figurants pour défiler sur le char romain, enfin pour le tirer plus précisément...  le char n'est pas motorisé et c'est aux esclaves de le tirer. On n'y a pas cru mais c'était pourtant vrai... puis, pour nous donner de l'espoir devant la découverte de la supercherie on nous a dit qu'il n'y avait que de la descente, ce n'est pas vrai non plus.

 

 

 

 



[ 16:17 ] [ 15/07/2012 ] [ ] [ Lien ]
Mots clefs :

23ème semaine ou comment découvrir le Makaï...

 

Lundi c'est l'ouverture du festival du film d'aventure. Pour l'occasion un écran géant est installé sur la plage de Cap Homard pour des projections gratuites en plein air...Le thème du soir est Madagascar. Le premier reportage montre Jace, notre graffeur local, qui redécore les voiles d'un village de pêcheurs à Madagascar avec ses gouzous. Le deuxième porte sur un groupe de scientifiques qui part explorer une région de Madagascar, le Makaï, région dans laquelle personne ne s'est encore aventuré. Le film est incroyable mais ce qui l'est encore plus c'est que Lise et sa coloc, que j'ai embarqué pour l'occasion, feront parties de la prochaine expédition... Une petite discussion après le film avec le chef de projet et hop elles décollent pour Mada en juillet avec pour but de faire du Makaï une région protégée.


Mardi le flot de départ des Tamarins se poursuit. Carole, kiné, propose de passer la soirée chez elle. Je passe une très bonne soirée et une bonne nuit sous le ciel étoilée, sur un transat près de la piscine. Quel plaisir de dormir dehors...


Mercredi, Solène profite d'une formation sur Saint-Denis pour venir me faire un petit coucou.. Ca fait plaisir de se revoir. En plus, Mag, son ancienne colon, se joint à nous.

Ce vendredi 15 juin, c'est le dernier jour de Simon à la clinique (c'est rassurant les départs ce n'est pas seulement à la clinique des tamarins...) On décide de marquer un peu le coup... Après avoir barbouillé d'écriture une blouse d'hôpital et remplis des seringues de rhum arrangés on se prépare à aller le chercher à la sortie de son travail.. Malheureusement on le croise dans le chemin des acajous à quelques pas de la maison... On l'oblige quand même à revêtir le déguisement pour aller boire des verres et manger au resto dans le centre de Saint-Denis.

 



 

Samedi Simon et Pat, une de ses collègues qui quitte la Réunion pour s'installer en Normandie avec femme et enfants, ont invités des amis à la plage de l'ermitage. L'ambiance métrocréole est très sympa et Pat et ses amis qui ont la quarantaine nous traînent au moulin du Tango, une boîte créole. Un peu déboussolant pour un zoreille... Je me suis toujours demandé ce que ressentais un étranger dans une soirée année 80 ou tous les français chantent les tubes de leur jeunesse à tue tête.. Et bien je crois que maintenant je comprends mieux..

 



[ 16:07 ] [ 15/07/2012 ] [ ] [ Lien ]
Mots clefs :

22ème semaine ou comment jouer la figurante dans un court métrage...

 

La semaine a été rythmée par des entretiens avec des potentiels futurs colocs.. Beaucoup de rendez vous mais pour le moment personne n'a fait l'unanimité.

 


Vendredi c'est Audrey qui propose une soirée à La Marmite, un resto créole, pour fêter son départ de la clinique... Et oui encore une qui après 6mois de bons et loyaux services quitte le navire des Tamarins..
Samedi, Jonathan dit Jojo organise une soirée chez lui à la demande de son ancien coloc, réalisateur de film. Il est en ce moment en train de réaliser un court métrage sur l'île de la Réunion et il lui faut des scènes de soirée. C'est impressionnant de se retrouver entourée de caméra, de spots et de draps blancs tendus.. je m'attendais à quelque chose de plus ou moins amateur mais en fait ce n'est pas le cas.. Après un début de soirée un peu difficile étant donné qu'il fallait par moment faire silence total pour permettre l'enregistrement des scènes de dialogue entre les 2 acteurs principaux, l'ambiance était à son comble. J'ai participé à une scène ou on devait jouer un groupe de jeunes bourrés se rendant à la plage en fin de soirée pour lancer des lampions. Pas facile quand il est 20h que tu as bu un verre de punch et que la mer est à au moins 20 km.. Visiblement on n'était pas très convaincant.. On a rejoué la scène une dizaine de fois. Pas facile d'être une star !

 

Le court-métrage s'appelle Kabar et devrait se jouer sur canal et dans des festivals de court métrage...Peut être aux Buttes Chaumonts...


 



[ 15:57 ] [ 15/07/2012 ] [ ] [ Lien ]
Mots clefs :